Communiqué de presse: La Stratégie énergétique 2050 sera soumise au peuple

Alliance Energie se réjouit du succès du référendum contre la Stratégie énergétique 2050. Les citoyennes et citoyens ont ainsi manifesté leur volonté de pouvoir décider eux-mêmes de cette profonde modification de l’approvisionnement national en énergie. L’application de la Stratégie énergétique 2050 entraînerait un gaspillage de ressources et provoquerait des pénuries d’énergie.

Critique face à ce dit tournant énergétique, le réseau Alliance Energie, qui a lancé à côté de l’UDC le référendum contre la Stratégie énergétique 2050, se réjouit de l’aboutissement de cette campagne référendaire. „Sans l’engagement à fond des protecteurs du paysage, des partis de jeunes, des associations et de l’UDC, ce référendum n’aurait jamais abouti“, constate Lukas Weber, administrateur d’Alliance Energie, un réseau de quelque 2500 personnes provenant de l’économie et de la politique.

Selon la stratégie énergétique adoptée l’an passé par les Chambres fédérales, la consommation d’énergie de la Suisse devrait diminuer de moitié et des ressources énergétiques peu fiables et onéreuses, comme la géothermie, les panneaux photovoltaïques et les éoliennes, seraient développées massivement sans aucun égard pour le paysage.

D’ici à la votation populaire qui aura lieu le 21 mai prochain, les organisations participantes chercheront le dialogue avec la population pour dénoncer les illusions propagées concernant l’utilité et les coûts d’un tel tournant énergétique en Suisse et pour clairement exposer les dommages énormes que provoquerait cette politique en termes de prospérité, de compétitivité, de protection des paysages et d’indépendance énergétique. L’objectif est d’assurer un approvisionnement énergétique sûr et avantageux pour tous.

2017-05-22T14:28:11+00:00