Home 2017-06-06T19:35:14+00:00

NON le 21 mai 2017 à la nouvelle loi sur l’énergie (Stratégie énergétique 2050)

 

Pourquoi refusons-nous la Stratégie énergétique 2050?

Notre pays, nous tous, nous avons besoin d’un approvisionnement énergétique sûr et avantageux pour notre sécurité, nos emplois et notre prospérité.

La Stratégie énergétique 2050 détruit notre approvisionnement énergétique qui a pourtant fait la preuve de son efficacité. Car la Stratégie énergétique 2050 est un projet utopique, dangereux et excessif. C’est un pur produit des rêveurs de la gauche écologiste.

Aujourd’hui, l’approvisionnement en électricité de la Suisse est assuré par un mix électrique qui a fait ses preuves. 38% de notre électricité sont fournis par nos centrales nucléaires. La Stratégie énergétique exige l’abandon du nucléaire pour le remplacer par des économies et des énergies renouvelables. Or, le fait est que les énergies renouvelables ne permettent pas, beaucoup s’en faut, de produire dans un avenir prévisible de l’énergie en quantité suffisante, de manière fiable et à un prix avantageux pour remplacer le nucléaire.

Les conséquences de la Stratégie énergétique 2050 sont désastreuses pour notre pays et pour toutes ses citoyennes et tous ses citoyens.

Payer toujours plus

La mise en œuvre de la stratégie énergétique 2050 coûte à l'économie et aux citoyennes et citoyens de ce pays quelque 200 milliards de francs, soit 600 francs par personne et par an durant 30 ans. Les petites entreprises et les citoyens moyens seront les premiers à passer à la caisse.

Dépendance accrue de l'étranger

Pour garantir l'approvisionnement électrique de la Suisse malgré la Stratégie énergétique, nous devrons importer davantage d'électricité, par exemple du courant d'origine nucléaire de France ou du courant produit par les centrales allemandes au charbon. Ou alors la Suisse doit s'équiper elle-même de centrales au gaz ou au charbon. Cette production est beaucoup plus nocive pour l'environnement et nous rend plus dépendants de l'étranger.

Plus d'interdictions et des prescriptions

Pour appliquer sa Stratégie énergétique, l'Etat prescrira quand, pourquoi et en quelle quantité nous pouvons consommer de l'énergie et aussi que nous devons produire nous-mêmes de l'énergie. Notre vie quotidienne sera marquée par une foule de mesures chicanières et elle sera chère.

Destruction des paysages suisses

38% de notre électricité proviennent de nos centrales nucléaires. Pour remplacer cette production, il faudrait, par exemple, construire 10 000 éoliennes en Suisse. C'est détruire nos paysages et mettre en péril les êtres humains et les animaux.

Perte de prospérité et d'emplois

La Stratégie énergétique 2050 renchérit massivement l'énergie en Suisse. C'est un coup dur porté à la compétitivité de nos arts et métiers ainsi que de notre industrie d’exportation. Des emplois et la prospérité seront détruits.